Un programme bienveillant a changé le quotidien de l’école Denise-Pelletier

4 novembre 2022

Tous les élèves de l’école Denise-Pelletier se sont réunis le 19 octobre dernier dans leur cour extérieure afin de donner le coup d’envoi officiel du programme Moozoom qui, implanté depuis quelques mois à peine, a littéralement changé la dynamique de l’école. Des parents membres du conseil d’établissement, la direction et l’équipe-école ont assisté à ce moment unique. 

C'est en mars dernier que l’enseignante Nathalie Simon, initiatrice du projet, a commencé à explorer le contenu de Moozoom afin de trouver une solution pour améliorer les habiletés sociales des jeunes qui, depuis la pandémie, s’étaient grandement amenuisées. Le coup de cœur pour ce programme “clé en main” fut instantané pour Mme Simon, mais aussi pour toute l’équipe-école qui a sauté à pieds joints sur cette opportunité de bonifier le quotidien des élèves. 

Comment cela fonctionne-t-il? 

Concrètement, l’intégration de ce programme dans l’école consiste à présenter aux élèves une vidéo différente par semaine, d’une trentaine de minutes chacune, en lien avec des thématiques établies qui changent occasionnellement. Les thèmes portent sur un large éventail de concepts reliés à l’apprentissage socio-émotionnel (l’intimidation, le respect, l’estime de soi, les conflits, etc.). Il est par la suite facile pour tous les adultes de réinvestir ces notions et de mettre en application ces différentes compétences sociales grâce aux outils pédagogiques fournis. “La contagion auprès des jeunes est positive. Ce sont des enfants qui enseignent à d’autres enfants des valeurs et des enseignements essentiels, ce qui aide grandement à leur compréhension!”, mentionne l’enseignante chargée du projet, Nathalie Simon. 

Tout le personnel de l’école Denise-Pelletier s’entend pour dire que depuis que ce programme s’anime entre les murs de l’établissement, le milieu de vie est plus paisible et bienveillant. La directrice de l’école, Linda Beauregard, est fière de révéler que chacun a davantage le réflexe de se soucier de l’autre et que cela rend le climat beaucoup plus harmonieux! 

Que c’est positif de voir une telle initiative à l’école Denise-Pelletier!