Les Lutins distribuent la joie à Saint-Vincent-Marie

25 février 2022

 

Pour une 6e année consécutive, des dizaines de bénévoles et des centaines de généreux donateurs se sont mobilisés pour offrir un cadeau de Noël à chacun des 665 élèves de l’école Saint-Vincent-Marie à Montréal-Nord.  

Annulée à la dernière minute en décembre dernier en raison de la COVID, la distribution de cadeaux a finalement eu lieu le 11 février et toute l’école a vibré au son des cris de joie et des “Joyeux Noël” des petits (et des grands) émerveillés. 

« C'est une grande fierté de voir le dynamisme et l'engagement des membres du personnel dans ce projet. Il permet de redonner un sens aux valeurs de partage, d’entraide, de générosité et de solidarité qui sont l’esprit même des Fêtes. La magie de Noël était présente dans les yeux des enfants et dans le cœur des adultes, même en février! », souligne Myriam Souami, directrice de l’école.  


Fanny Gendron, enseignante et initiatrice du projet et Myriam Souami, directrice de l’école Saint-Vincent-Marie.

Fanny Gendron, enseignante et lutine en chef, nous présente ce projet magique qui ne cesse de grandir. 

En quoi consiste le projet des lutins?  

Bon nombre de nos élèves viennent de milieux défavorisés ou ne célèbrent pas Noël dans leur famille. Il y a près de 15 ans, des enseignantes de Jules-Verne ont donc eu l’idée de mobiliser la communauté afin d’offrir un cadeau à chaque élève de l’école.  

Plusieurs merveilleuses enseignantes se sont lancées dans le projet : Nancy Parisé, Isabelle Blouin, Lucie St-Hilaire, Mélany Lessard, Jeanne-Lise Leblanc et Mélissa Albanese... pour n’en nommer que quelques-unes! 

Le concept est simple : les élèves écrivent une lettre au lutin, dans laquelle ils nomment ce qu’ils souhaitent recevoir pour Noël, en plus de s’engager à faire une bonne action dans leur famille. L’école jumèle ensuite chaque enfant à un donateur (les fameux lutins), qui achète et emballe un cadeau et écrit une lettre à « son » enfant. Le vrai Père Noël vient ensuite distribuer les cadeaux aux élèves! 

Comment le projet a-t-il évolué depuis ses débuts?  

Après avoir vécu le projet à Jules-Verne, d’anciens membres du personnel ont implanté le projet dans leur nouvelle école. C’est ce que j’ai fait et je sais qu’il y a aussi des projets à Adélard-Desrosiers, Saint-Rémi, Saint-Joseph, Sainte-Colette, De La Fraternité et sûrement plusieurs autres.  

Au début, on a commencé par une classe et on faisait tout à la main. Aujourd'hui, nous avons un site Web, créé bénévolement par Martin Gemme, où les lutins de partout au Québec peuvent s’inscrire et recevoir les informations, ainsi qu’une dizaine de points de chute où ils peuvent déposer les cadeaux (Montréal Rive-Nord et Rive-Sud). Nous avons aussi d'incroyables équipes de bénévoles chez l’éditeur scolaire Pearson-ERPI et à la compagnie Tracktik! 

L'engagement et l'implication des lutins sont impressionnants. L'équipe-école est toujours au rendez-vous et emballée de ce projet rassembleur et les vétérans contaminent positivement les nouveaux! De la boite aux lettres fabriquée par le concierge, aux poches de cadeaux créées par une bénévole, Julie Dionne, en passant par la recherche de lutins, la préparation des poches par la secrétaire, la réception et le tri des cadeaux par des bénévoles et la rédaction des lettres avec les enseignants : tout le monde met la main à la pâte!  

Quelle est la réaction des élèves? 

Il y a autant de réactions différentes qu’il y a d’enfants! Les plus discrets montrent leur plus beau sourire, d’autres sautent de joie! Ce qui est fascinant, c’est de voir leur patience avant d’ouvrir leur cadeau et les réjouissances quand c’est le tour d’un autre ami de la classe. Tout le monde est content pour tout le monde! 

C’est une journée magique où on met tout sur pause pour prendre soin les uns des autres, et ce, grâce à des donateurs qui sont plus qu’heureux de voir leur don se rendre à destination. 

Qu'est-ce que ce projet apporte aux lutins et aux bénévoles? 

Le vrai sens de Noël pour moi, c’est le projet des lutins, où on donne sans attendre en retour, en faisant une différence dans la vie d’un enfant. Toute ma famille et plusieurs de mes amis participent.   

Certaines familles se regroupent pour parrainer une dizaine d’enfants puis magasinent ensemble les cadeaux et font un souper pour écrire les lettres et emballent les cadeaux. Certaines familles ne peuvent prendre qu’un enfant cette année à cause de l’impact économique de la pandémie, mais chacun participe au cadeau symboliquement pour pouvoir donner au suivant.  

Ce projet ne laisse personne indifférent et nous rassemble autour d’une même cause : mettre de la magie dans la vie des élèves. Le Jour J, peu importe le statut social ou les croyances, tous repartent avec un cadeau, offert avec amour, emballé avec soin et auquel est joint un mot d’espoir. 

Un grand merci à Mme Gendron, aux équipes-école, à tous les donateurs et bénévoles ainsi qu’aux communautés qui concrétisent chaque année ce projet magique dans plusieurs écoles de la Pointe-de-l'Île. 

 
L'équipe de "lutins bénévoles" qui a travaillé à la préparation des cadeaux.