Deux nouvelles écoles secondaires à la Pointe-de-l'Île

2 septembre 2021

M. Antoine El-Khoury, directeur général du CSSPI, M. Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Nous sommes fiers d’annoncer le début des travaux de construction de deux nouvelles écoles secondaires sur notre territoire, soit dans les arrondissements d’Anjou et de Montréal-Nord.

« Ces projets permettront non seulement de répondre à la croissance constante de la clientèle scolaire dans ces arrondissements, mais également d’offrir des milieux de vie et d’apprentissage dynamiques, sécuritaires et stimulants à nos élèves, à notre personnel et aux communautés », souligne Antoine El-Khoury, directeur général du CSSPI.


M. Antoine El-Khoury, directeur général du CSSPI.


L’annonce officielle s’est déroulée aujourd’hui à l'école secondaire Henri-Bourassa, dont une partie du territoire sera transférée à la future école de Montréal-Nord.

« Le lancement des travaux pour la construction d’une école est toujours un moment important et enivrant pour toute la communauté. Aujourd’hui, je me réjouis de constater que ce n’est pas un, mais deux projets majeurs de construction qui sont lancés et qui permettront aux élèves, dès août 2024, de bénéficier de milieux d’apprentissage modernes et adaptés à leurs besoins. Les élèves du Québec méritent de belles écoles et ces deux projets doteront les secteurs d’Anjou et de Montréal-Nord d’écoles secondaires conçues sur le modèle des nouvelles générations d’écoles. Ces établissements joueront, j’en suis convaincu, un rôle significatif dans leur motivation, favorisant ainsi leur réussite éducative et le développement de leur sentiment d’appartenance », a mentionné M. Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation.


M. Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation.

« L’annonce d’aujourd’hui est un bon exemple du travail de notre gouvernement dans l’Est de la métropole. Ces nouveaux établissements d’enseignement leur permettront aux jeunes de s’épanouir et d’acquérir de nouvelles connaissances dans des écoles dynamiques, modernes et favorables à la poursuite de leurs apprentissages. Ce projet est donc en phase avec notre vision pour revitaliser l’Est de Montréal. C’est une excellente nouvelle pour les familles d’Anjou et de Montréal-Nord », a renchéri Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.


Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Un investissement majeur

Représentant un investissement total de plus de 475 M$ : 250 M$ (Mtl-Nord) + 226 M$ (Anjou), ces constructions s’inscrivent dans le cadre du Plan québécois des infrastructures du gouvernement du Québec.

La conception a été réalisée en collaboration avec la Société québécoise des infrastructures (SQI), qui est également gestionnaire des projets.

Les projets seront réalisés en collaboration avec le gérant de construction Groupe Décarel-Sidcan Inc., en partenariat avec différents consortiums et entreprises en conception pour l’architecture (TLA + UN + Neuf), le génie civil/structure (CIMA+/GBI) et le génie mécanique et électrique (Bouthillette Parizeau/Stantec).

Ils sont appuyés par des consortiums formant l’équipe maître en architecture (Lemay Leclerc | Leclerc), génie civil/structure (Tetra Tech/WSP) et génie mécanique et électrique (Pageau Morel | SNC-Lavalin).

3 600 nouvelles places pour les élèves de la Pointe-de-l'Île

La nouvelle école secondaire de Montréal-Nord sera située au carrefour des rues Albert-Hudon et Maurice-Duplessis, tout près du Cégep Marie-Victorin. Elle pourra accueillir plus de 1 700 élèves.

 

La nouvelle école d’Anjou, qui pourra accueillir près de 1 900 élèves, sera quant à elle située à l’extrémité nord-est de l’arrondissement, sur un terrain situé à l’angle du boulevard Métropolitain est et de l’Avenue Jean-Després.

En plus des classes, des locaux de sciences et des locaux d’arts, ces écoles sur cinq niveaux accueilleront différents plateaux sportifs conçus pour faciliter l’accès de la communauté en dehors des heures de classe.

Chaque école disposera également d’un carrefour alimentaire composé d’une cafétéria traditionnelle et d’espaces de styles bistro répartis dans le cœur de l’école.

De plus, les élèves et la communauté pourront se réunir pour différents événements dans un atrium de deux étages avec gradins et un auditorium semi-ouvert polyvalent de plus de 500 places.

Finalement, un comité de développement durable sera mis en place dès la première rentrée afin de développer des initiatives pour minimiser l’impact écologique des activités de chaque école, notamment la gestion des déchets.

Nous avons déjà hâte à la première rentrée en 2024! 

M. Luis R. Galvez, président du Conseil d'administration du CSSPI, Mme Paule Robitaille, députée provinciale de Bourassa Sauvé, M. Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation, Mme Chantal Rouleau, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal et M. Antoine El-Khoury, directeur général du CSSPI.

 

Mme Valérie Biron, directrice des Services corporatifs, communications et secrétariat général du CSSPI, M. Younes El Rhafiki, directeur de l'école secondaire Henri-Bourassa, M. Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation, Mme Chantal Rouleau, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, M. Antoine El-Khoury, directeur général du CSSPI, M. Luis R. Galvez, président du Conseil d'administration du CSSPI, Mme Marjolaine Dupuis, directrice générale adjointe du CSSPI et M. Martin Duquette, directeur général adjoint du CSSPI.