Création musicale enracinée à l’école Albatros-Des Roseraies

22 juin 2022

Au cours des derniers mois, les élèves des écoles Des Roseraies et Albatros, situées dans le même bâtiment à Anjou, ont eu la chance d’explorer leur héritage culturel dans le cadre d’un projet culturel unique.  

Inspiré par la démarche du compositeur et interprète new-yorkais John Zorn, l’enseignant de musique Jean-François Charron a proposé à chaque élève de faire l’inventaire de son univers musical, du hip-hop aux musiques de son pays d’origine, puis de créer une pièce mettant en valeur cet héritage tout en le réinterprétant à sa façon.  

“Au cours d'une démarche de réappropriation de ses racines culturelles judaïques, M. Zorn s'est interrogé sur l’évolution de la musique juive et les manières de l’exprimer aujourd’hui. Le résultat de sa réflexion est une compilation de plus de 600 œuvres, arrangées et interprétées dans plusieurs genres musicaux. Cette initiative a beaucoup influencé mon enseignement et je me suis dit qu’elle pouvait avoir une résonnance pour mes élèves, issus d’une grande diversité culturelle”, souligne l’enseignant.  

Un projet ambitieux 

Pour concrétiser une telle démarche, plusieurs étapes étaient nécessaires. Par l'entremise du programme La Culture à l’école, les élèves ont d’abord pu échanger, apprendre et expérimenter avec l’oudiste Mohammed Masmoudi, la percussionniste Marise Demers et la compositrice Alejandra Odgers. Ils se sont ensuite attelés à la tâche de créer leur propre pièce musicale originale, qu’ils ont interprété avec le big band rock de l’école.  

Une subvention du Comité culturel du CSSPI a ensuite permis à l’enseignant de faire venir un professionnel en technique de son à l’école, afin d’enregistrer une sélection de pièces.  

Cet enregistrement a été présenté le 20 juin lors d’une séance d’écoute simultanée. Il est maintenant disponible en ligne afin de permettre aux élèves, à leur famille et à toute la communauté de l’école de l’apprécier.  

“Ce projet représentait un défi considérable, mais il a permis aux élèves de développer un fort sentiment d’appartenance et de fierté. J’espère que l'aspect identitaire de la création et sa démarche de métissage musical incarnera pour eux la métaphore du climat que nous souhaitons entretenir à école, où la diversité culturelle est soulignée, affirmée, partagée et célébrée! “, témoigne M. Charron.  

Témoignages des élèves 

"Il faut être concentré pour suivre le rythme au darbouka! Jouer cet instrument développe beaucoup la créativité et la confiance en moi. J'ai inventé une pièce!" - Nour 

"Comme le dit M. Zorn: la magie de la musique vient des musiciens qui relèvent des défis ensemble. Et moi j'ai senti beaucoup de magie!” - Inès 

"J'ai beaucoup aimé la visite de M. Masmoudi qui nous a montré comment jouer la musique du Maghreb" - Célia 

"Au début, je ne savais pas comment jouer de la basse, mais maintenant je sais, parce que j'ai beaucoup pratiqué.”- Evan 

"J'ai bien aimé notre cours avec Marise Demers (percussions) parce qu'on a fait des rythmes et j'ai découvert de nouveaux instruments que je ne connaissais pas" - Elisabeth 

"J'avais envie d’apprendre la guitare parce que j'ai des guitares chez moi et je ne savais pas comment en jouer. Je trouve ça cool d'enregistrer une pièce, parce que je pourrai l'écouter de temps en temps.” - Elizabeth 

"Je suis fier parce que ça a pris beaucoup de patience et de travail, et maintenant on est tous capables de jouer la pièce. On joue très bien et on a hâte de la présenter.” - Youva  

Jayden: "Je me sens fier parce qu’apprendre à jouer de l'orgue m'a pris beaucoup de temps et d’efforts. Parfois, j'avais de la difficulté à me concentrer, mais maintenant j'arrive à tout faire!” - Jayden 

Des efforts remarqués 

Avant de lancer le projet, M. Charron avait communiqué avec John Zorn pour obtenir la permission d’interpréter ses œuvres avec les élèves. 

“À ma grande surprise, le compositeur m’a répondu lui-même et s’est montré intéressé à entendre notre musique! Avoir l'attention d'une sommité internationale si signifiante est un privilège qui nous a amenés à nous dépasser et à travailler avec passion et rigueur”, mentionne l’enseignant, qui transmettra cet été au compositeur une carte des élèves et un enregistrement-hommage.  

Voici le lien pour écouter l'enregistrement.