Agrandissement de l’école Marc-Aurèle-Fortin

13 juillet 2021

M. Pierre St-Ignan, directeur adjoint, M. David St-Pierre, régisseur aux Services des ressources matérielles et Mme Barbara René, directrice, posent fièrement avec quelques élèves devant le site du futur agrandissement de l’école Marc-Aurèle-Fortin.   

Lancés au printemps, les travaux d’agrandissement se poursuivent cet été à l’école Marc-Aurèle-Fortin à Rivière-des-Prairies.  

Ce projet, réalisé par l’entrepreneur général Constructions Larco dans le cadre du Plan québécois des infrastructures, représente un investissement d’un peu plus de 14 millions de dollars du gouvernement du Québec. À la fin des travaux, prévue à l’automne 2022, l’école sera en mesure d’accueillir plus de 100 nouveaux élèves. 

« La croissance constante du nombre d’élèves sur notre territoire nécessite l’augmentation de la capacité d’accueil de nombreuses écoles, dont plusieurs dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies. Ce projet permettra d’accueillir de nouveaux élèves, mais également d’offrir un milieu de vie et d’apprentissage moderne, sécuritaire et stimulant à toute la communauté éducative de Marc-Aurèle-Fortin », souligne Antoine El-Khoury, directeur général du CSSPI. 

Nouveaux locaux et cour d’école revitalisée 

Une nouvelle section sur trois étages sera connectée au bâtiment existant et comportera entre autres huit nouvelles classes, dont deux classes ressources, un gymnase et plusieurs espaces de collaboration et de socialisation. Pour créer un environnement propice à la réussite scolaire, des espaces ouverts et modulables ont été organisés de manière à soutenir la pédagogie et le développement de l’élève, en plus de favoriser les échanges et la créativité.  

 « À Marc-Aurèle-Fortin, les membres de l'équipe-école travaillent avec cœur pour la réussite des élèves. C'est un privilège de pouvoir vivre cette aventure. La nouvelle section de l’école contribuera certainement au sentiment de bien-être des petits et des grands! », mentionne Barbara René, directrice de l’école. 

La cour d’école sera également réaménagée afin d’y intégrer une gamme de nouveaux jeux riches en expériences (piste de course, terrains sportifs, parcours d’épreuves, modules de jeux et mini soccer). Une classe extérieure (amphithéâtre) permettra également aux enseignants de profiter avec les élèves d’un environnement extérieur de qualité sous l’ombre des grands arbres.  

 « Depuis plusieurs années, notre gouvernement investit massivement pour offrir ce qu’il y a de mieux aux élèves du Québec de façon qu’ils puissent apprendre et s’épanouir dans des milieux modernes et stimulants. Nous le savons, le milieu de vie dans lequel ils évoluent a une incidence sur leur développement, leur motivation et leur réussite. Je me réjouis donc de savoir que les travaux d’agrandissement de l’école Marc-Aurèle Fortin vont bon train! », déclare M. Jean‑François Roberge, ministre de l’Éducation. 

« L’agrandissement de l’école Marc-Aurèle-Fortin et les projets qui y seront déployés contribueront certainement à développer le plein potentiel des jeunes de Rivière-des-Prairies, qui pourront profiter d’un environnement stimulant et propice à l’apprentissage. Le dynamisme et la qualité des milieux de vie sont pour moi une priorité. C’est entre autres ce qui motive mon engament dans le cadre de la Déclaration pour revitaliser l’Est de Montréal. Chaque geste compte pour faire de ce secteur de la métropole un endroit où il fait bon vivre pour nos familles, pour nos jeunes et pour les générations qui suivront », mentionne Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal. 

Conçu par les firmes VBGA Architectes, CIMA+ (génie mécanique et électrique), EXP (génie civil-structure) et BMA Architecture de paysage, ce projet s’inscrit dans une série d’agrandissements orchestrés par les Services des ressources matérielles du CSSPI. 

Biophilie et développement durable 

Les nouveaux projets de construction et d’agrandissement d’école intègrent souvent la notion de biophilie, soit une conception architecturale qui tente d’imiter les conditions d’un environnement naturel. Cette approche est notamment reconnue pour favoriser la réduction du stress et de l’absentéisme, en plus de permettre l’augmentation des capacités d’apprentissage.  

« La qualité de l’environnement d’apprentissage de l’élève à un impact direct sur sa réussite scolaire et son développement social. La classe est au cœur du projet et le concept innovant offrira aux élèves de nouveaux espaces fonctionnels, évolutifs et durables », souligne M. David St-Pierre, régisseur et chargé de projet aux Services des ressources matérielles.  

Pour le projet de Marc-Aurèle-Fortin, on a ainsi favorisé l’apport de la lumière naturelle et l'utilisation du bois, en plus de maximiser les vues sur la nature environnante.  

On a également voulu minimiser l’impact de l’agrandissement sur la cour d’école et réduire les ilots de chaleur. Des arbres et des espaces verts ont ainsi été intégrés au projet tout comme des d’ilots de verdure et des jardins de pluies (bio rétention) qui permettront aux élèves d’en comprendre les bienfaits de la nature et l’importance de sa mise en valeur.